Bourse : Comment réagir face à une crise financière ?

Bourse : Comment réagir face à une crise financière ?

Trader en toute simplicité avec eToro

💸 Avec eToro, investissez plus facilement que jamais sur des actions
(Google, Apple, Facebook, Amazon...), des matières premières (pétrole, or, argent...),
les cryptomonnaies et des devises (EUR, USD, YEN...) 💱

👉 Lire notre avis sur eToro 👈

La crise sanitaire mondiale liée à la pandémie de Covid 19 nous le rappelle : le marché boursier n’est pas à l’abri d’un krach majeur. En effet, chaque jour, l’un ou l’autre spécialiste ou journal avertit de l’imminence d’un krach boursier qui pourrait être pire que les précédents. Comment réagir alors à une telle éventualité ? On vous donne quelques conseils pour faire à une crise financière notamment en bourse.

Conserver ses actions et attendre

Lorsqu’un krach boursier intervient, de nombreuses personnes, pour limiter les pertes, cèdent à la panique et vendent leurs actions. Or, la meilleure manière de réagir à une crise boursière est justement de maintenir vos positions et de ne rien faire. Il est important de résister à l’envie de vendre vos actions à cause de la forte baisse.

En effet, plus de 80% des transactions mondiales sont effectuées par de grandes sociétés de trading haute fréquence. Ce sont ces sociétés, en plus des professionnels de la banque, qui arbitrent de manière automatique les marchés à l’aide des algorithmes puissants.

Ces grandes sociétés, lorsqu’elles pressentent l’imminence d’un krach boursier, cèdent souvent leurs investissements avant que la plupart des particuliers s’en rendent compte. Malheureusement, le coût des actions a déjà bien baissé et il sera presque impossible de vendre sans perdre. Il est donc indispensable de s’en tenir à son plan d’investissement et de garder ses positions, le temps que l’orage passe.

De nombreuses personnes sont également tentées de vendre leurs actions afin d’investir dans des valeurs refuges comme l’or ou les obligatoires de l’État. Cette méthode peut s’avérer très risquée. Non seulement vous n’allez pas profiter du rebond des coûts à la fin du krach, vous risquez également de subir d’éventuelle chute des valeurs refuges une fois que les marchés des actions reprendront de la couleur.

Opter pour un logiciel de trading

En cas de crise majeure, l’analyse constante du marché est fondamentale. Il est donc important de garder un œil sur l’évolution des coûts. Et un excellent moyen pour mieux contrôler le marché est d’utiliser un site de trading efficace et facile à prendre en main.

En effet, la fonction de base de ce précieux outil est de traiter en temps réel les actualités boursières et de définir les tendances. Ces logiciels vous permettent donc de vous appuyer sur des analyses fiables afin d’éviter les prises de décision sous l’effet de la panique et hasardeuses.

Mieux, certains logiciels intègrent plusieurs fonctionnalités et proposent un affichage graphique optimal. Cela vous permet donc de profiter d’outils d’analyse fiables et précis pour augmenter votre efficacité sur les marchés et générer des profits, même en cas de crise.

Comment réagir face à une crise financière

D’ailleurs l’utilisation d’un logiciel de trading est particulièrement conseillée pour maîtriser, notamment le couple rendement-risque afin de faire face aux corrections boursières. En effet, les corrections boursières cachent de réelles opportunités pour dénicher des valeurs intéressantes, mais qui étaient jusqu’ici très chères.

Toutefois, il est important d’investir dans un logiciel de trading de qualité et qui propose plusieurs fonctionnalités.

Diversifier ses investissements pour se prémunir contre le prochain krach boursier

Un autre moyen pour mieux faire face à une crise financière, c’est se tenir prêt à toute éventualité. Ceci passe bien évidemment par la diversification de vos investissements. Il est très important ne pas mettre tous vos œufs dans un même panier.

Comment réagir face à une crise financière

Pour ce faire, vous pouvez repartir votre épargne entre les placements plus volatils, les valeurs de refuges comme l’or, les placements plus sûrs comme les obligations ou les fonds euros, les livrets, etc. Il est conseillé par exemple de composer son portefeuille d’investissement d’un quart d’actions, d’un quart d’or, d’un quart d’obligations et enfin d’un quart de liquidités.

Les actions, en période de croissance, tireront vers le haut le rendement de votre portefeuille. Les obligations prendront le relais pendant les périodes de récession ; les liquidités en période de déflation et enfin l’or pendant la période d’inflation.

En diversifiant vos investissements, vous limitez ainsi l’impact d’un éventuel krach boursier puisque les taux de l’or et des livrets ne bougent généralement pas. L’or en tant que valeur refuge a même tendance à prendre de la valeur pendant les crises boursières. Vous pourrez surmonter ainsi toutes les difficultés possibles du marché.

Autre moyen pour se prémunir des crises boursières, même s’il est difficile de les prédire, consiste à placer des ordres de « stop loss ». L’objectif est de céder de manière automatique les actions lorsqu’il y a une grosse baisse.

Cet article vous a été utile ? Partagez-le !

Lire notre avis sur Etoro