Immobilier Toulouse : où faut-il acheter ?

Immobilier Toulouse : où faut-il acheter ?

L’immobilier est un secteur florissant au niveau international. La ruée vers le bâtiment est d’une telle ampleur que parfois l’équilibre entre les demandes et les offres n’est pas tenu. Et si le marché est toujours mouvementé, la réalité n’est pas toujours la même d’une ville à une autre. A Toulouse par exemple, l’heure est à l’accalmie.

Mais ce n’est pas pour autant que le marché connait une baisse conséquente. Des zones sont encore mises en avant et si vous voulez acheter dans cette ville, nous vous indiquons les meilleurs quartiers.

Pour tous les budgets

Ils sont alors nombreux à vouloir acheter un bien avec un budget assez restreint. Le quartier de Cartoucherie et Arènes propose des appartements fichés à 2 700 euros le mètre carré contre 1 000 euros de plus dans les autres quartiers. A Toulouse, il existe aussi des quartiers prioritaires qui bénéficient du taux zéros, ce qui demeure le meilleur bon plan de la ville. Si le neuf fait ravir plus d’un, les anciens sont aussi très recherchés. Ils sont très proposés dans les secteurs suivants : Minimes, Barrière de Paris et Jolimont. L’achat se fait à environ 150 000 euros avec les travaux compris.

immobilier toulouse

Pour les secundo-accédant

Dans cette catégorie, le budget monte d’un cran et on passe à 400 000 euros pour l’achat d’un neuf à 100 mètre carré. Pour ce tarif, on passera du côté de Busca et Côte Pavée. Les maisons datant du XIX ème siècle sont les plus proposées. Et même avec du neuf, la plupart des structures tournent autour de cette période. Avec une 5 pièce, on peut aisément faire des achats dans le centre-ville.

Mais le prix peut monter de 150 000 euros car on passe par des maisons plus grandes avec possibilité d’avoir un jardin. Dans les secteurs mentionnés, les maisons datent souvent des années 50 et 60 mais elles demeurent en très bon état. On retrouve évidemment des maisons encore plus grandes et plus belles dans les mêmes quartiers avec un tarif qui peut monter jusqu’à un million d’euros. Et avec ce budget, la personne peut même avoir une piscine.

Les reventes, une bonne idée ?

immobilier toulouse

Les reventes sont très courantes dans la ville. Et on insistera surtout sur les communes de Blagnac et de Tournefeuille. Dans ces secteurs, on propose surtout des villas qui affichent des prix à 500 000 euros comme on le voit dans le centre ville. Si l’investissement est votre projet principal, l’idéal est de passer par des biens à deux pièces. En passant à Balma, le tarif est à la baisse avec une proposition du même type de bien. Les villas datent des années 2000 et généralement elles ne dépassent pas les 500 000 euros.

Pour les investisseurs

Dans les petites surfaces de l’hypercentre et à Compans-Caffarelli, l’investissement est au rendez-vous. Dans ces secteurs, il est possible d’acheter des studios ou encore d’un deux pièces dont les prix sont moyennés à 150 000 euros en moyenne. Mais il est tout aussi possible de passer par des surfaces plus grandes avec un prix doublé.

D’ailleurs les investisseurs peuvent passer par une gestion locative à Toulouse pour mieux gérer son ou ses biens. Un trois pièces en plein centre coûte 300 000 euros et pourra être loué à 1200 euros par mois ce qui peut représenter un rendement assez important.

Cet article vous a été utile ? Partagez-le !